Église Notre-dame de Nazareth

Varages

L’église abrite plusieurs œuvres d’art classées au titre des monuments historiques dont une Vierge à l’Enfant en bois datant du XIVe siècle, des fonds baptismaux datés du XVe siècle. Elle possède également plusieurs retables dont six retables en bois doré du XVIIe siècle dont celui de Saint-Pothin, patron de Varages. Un retable du XIXe siècle est orné de deux colonnes de faïence blanche, dédié à Saint-Claude, patron des faïenciers.

L’ŒUVRE

Le thème de la Mort de saint Joseph, ou « la bonne mort » a connu un grand succès au milieu du XVIIe siècle. A la différence des nombreux saints qui ont souffert le martyre, selon les textes, le père terrestre du Christ mourut sans douleur entouré de son épouse la Vierge et du Christ qui lui désigne le ciel. La composition peinte par Jean Daret en 1649 pour l’église de Lambesc a inspiré les représentations de ce thème à de nombreux peintres provençaux, ce qui est le cas ici.

Anonyme

Mort de saint Joseph, d’après Jean Daret
huile sur toile

Classé au titre des monuments historiques par arrêté du 23 septembre 1949

 

© Mehmet Aydogdu – Studio Air Visual
© Mehmet Aydogdu – Studio Air Visual
© droits réservés

INFORMATIONS PRATIQUES 

Ouverture tous les jours de 10h à 18h. En dehors des évènements liés à la vie de la paroisse (obsèques, mariages…)
Visite sur demande par téléphone : 0615753529 Mme Claire Morin

www.varages.fr

ALLER VERS :

L'ACCUEIL     /     LA CARTE INTERACTIVE    /     LES BOUCHES-DU-RHÔNE     /     LE VAR     /     LE VAUCLUSE

Église Notre-dame de Nazareth

Varages

L’église abrite plusieurs œuvres d’art classées au titre des monuments historiques dont une Vierge à l’Enfant en bois datant du XIVe siècle, des fonds baptismaux datés du XVe siècle. Elle possède également plusieurs retables dont six retables en bois doré du XVIIe siècle dont celui de Saint-Pothin, patron de Varages. Un retable du XIXe siècle est orné de deux colonnes de faïence blanche, dédié à Saint-Claude, patron des faïenciers.

L’ŒUVRE

Le thème de la Mort de saint Joseph, ou « la bonne mort » a connu un grand succès au milieu du XVIIe siècle. A la différence des nombreux saints qui ont souffert le martyre, selon les textes, le père terrestre du Christ mourut sans douleur entouré de son épouse la Vierge et du Christ qui lui désigne le ciel. La composition peinte par Jean Daret en 1649 pour l’église de Lambesc a inspiré les représentations de ce thème à de nombreux peintres provençaux, ce qui est le cas ici.

Anonyme

Mort de saint Joseph, d’après Jean Daret
huile sur toile

 
 
 
Classé au titre des monuments historiques par arrêté du 23 septembre 1949

© Mehmet Aydogdu – Studio Air Visual
© Mehmet Aydogdu – Studio Air Visual
© droits réservés

INFORMATIONS PRATIQUES 

Ouverture tous les jours de 10h à 18h.

Visite sur demande par téléphone : 0615753529 Mme Claire Morin

www.varages.fr

ALLER VERS :

L'ACCUEIL     /     LA CARTE INTERACTIVE    /     LES BOUCHES-DU-RHÔNE     /     LE VAR     /     LE VAUCLUSE

Aller au contenu principal