CATHÉDRALE SAINT-SAUVEUR

AIX-EN-PROVENCE

Construite entre le Ve et le XVIIIe siècle, la cathédrale est composée d’une variété de styles architecturaux qui se lit directement sur sa façade : à droite, le portail roman du XIIe jouxte un mur du Haut Moyen Age ; à gauche, le portail gothique du XVe- XVIe siècle comprend de magnifiques portes sculptées (protégées par des volets) par Jean Guiramand au début du XVIe siècle. À l’intérieur, nous retrouvons des nefs avec des styles différents, roman, gothique et baroque, le tout flanqué par un baptistère octogonal du VIe siècle. Le cloître restauré récemment a été édifié à la fin du XIIe siècle. La cathédrale est classée au titre des monuments historiques depuis 1840, le cloître depuis 1875.

L’ŒUVRE

La peinture a été commandée par le chanoine Charles de Mimata pour orner l’autel du Corpus Domini en la cathédrale Saint-Sauveur. Les traits des figures qui s’éloignent de la manière de Daret pourraient traduire l’intervention d’une autre main après la mort de l’artiste, alors que d’autres parties sont peintes sommairement, de la même manière que la Sainte Famille d’Apt, une autre des dernières œuvres du peintre.

Jean Daret (Bruxelles, 1614 – Aix-en-Provence, 1668)
La Cène, 1668, huile sur toile , 415 x 300 cm
Commandé par le chanoine Charles de Mimata pour la cathédrale Saint-Sauveur à Aix ;
transféré au dépôt de la chapelle des Andrettes sous la Révolution et remis en place
Classé au titre des Monuments historiques par arrêté du 21 octobre 1903

 

© Ministère de la Culture, DRAC PACA – CRMH, David Giancatarina, 2024

L’ŒUVRE

Sans doute commandée pour le maître-autel de la deuxième église occupée par les Carmes déchaux, celle de Saint-Laurent, à partir de 1638, puis transférée à la nouvelle église hors la porte Saint-Augustin où la congrégation s’implante à partir de 1647. En 1777, l’ordre s’installe dans l’ancienne église de l’Annonciade, occupée en dernier lieu par les Servites. La partie supérieure de la toile qui n’est pas d’origine a pu être ajoutée à cette date. C’est au maître-autel que le tableau de Daret se trouvait en 1791, date à laquelle il a été transféré dans l’église du Saint-Esprit puis envoyé à l’église paroissiale de la Madeleine.

 

LA RESTAURATION

Sainte Thérèse recevant les signes de son ordre de Jean Daret a bénéficié d’une restauration avec le soutien de la Conservation régionale des Monuments historiques (CRMH) de la Direction régionale des Affaires culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur (DRAC PACA) et le département des Bouches-du-Rhône. Réalisée au Centre Interdisciplinaire de Conservation et de Restauration du Patrimoine (CICRP) à Marseille, qui en a assuré l’organisation et la supervision, cette restauration a été accompagnée d’un programme de recherche inédit consacré à l’œuvre de Jean Daret à l’occasion de l’exposition.

Jean Daret (Bruxelles, 1614 – Aix-en-Provence, 1668)

Sainte-Thérèse recevant les signes de son ordre, 1641
huile sur toile, 380 x 220 cm
Aix-en-Provence, église Sainte-Marie-Madeleine, en dépôt à la cathédrale Saint-Sauveur

 

Classé au titre des monuments historiques par arrêté du 20 septembre 1910

 

© CICRP, Yves Inchierman
© Mehmet Aydogdu – Studio Air Visual
© Mehmet Aydogdu – Studio Air Visual

INFORMATIONS PRATIQUES

Toute l’année, tous les jours de 10h à 17h en dehors des évènements liés à la vie de la paroisse (obsèques, mariages…)

Horaires trouvées sur le site : www.aixenprovencetoursim.com

ALLER VERS :

L’ACCUEIL     /     LA CARTE INTERACTIVE    /     LES BOUCHES-DU-RHÔNE     /     LE VAR     /     LE VAUCLUSE

CATHÉDRALE SAINT-SAUVEUR

AIX-EN-PROVENCE

Construite entre le Ve et le XVIIIe siècle, la cathédrale est composée d’une variété de styles architecturaux qui se lit directement sur sa façade : à droite, le portail roman du XIIe jouxte un mur du Haut Moyen Age ; à gauche, le portail gothique du XVe- XVIe siècle comprend de magnifiques portes sculptées (protégées par des volets) par Jean Guiramand au début du XVIe siècle. À l’intérieur, nous retrouvons des nefs avec des styles différents, roman, gothique et baroque, le tout flanqué par un baptistère octogonal du VIe siècle. Le cloître restauré récemment a été édifié à la fin du XIIe siècle. La cathédrale est classée au titre des monuments historiques depuis 1840, le cloître depuis 1875.

L’ŒUVRE

La peinture a été commandée par le chanoine Charles de Mimata pour orner l’autel du Corpus Domini en la cathédrale Saint-Sauveur. Les traits des figures qui s’éloignent de la manière de Daret pourraient traduire l’intervention d’une autre main après la mort de l’artiste, alors que d’autres parties sont peintes sommairement, de la même manière que la Sainte Famille d’Apt, une autre des dernières œuvres du peintre.

Jean Daret (Bruxelles, 1614 – Aix-en-Provence, 1668)
La Cène, 1668, huile sur toile , 415 x 300 cm
Commandé par le chanoine Charles de Mimata pour la cathédrale Saint-Sauveur à Aix ;
transféré au dépôt de la chapelle des Andrettes sous la Révolution et remis en place
Classé au titre des Monuments historiques par arrêté du 21 octobre 1903
© Ministère de la Culture, DRAC PACA – CRMH, David Giancatarina, 2024

L’ŒUVRE

Sans doute commandée pour le maître-autel de la deuxième église occupée par les Carmes déchaux, celle de Saint-Laurent, à partir de 1638, puis transférée à la nouvelle église hors la porte Saint-Augustin où la congrégation s’implante à partir de 1647. En 1777, l’ordre s’installe dans l’ancienne église de l’Annonciade, occupée en dernier lieu par les Servites. La partie supérieure de la toile qui n’est pas d’origine a pu être ajoutée à cette date. C’est au maître-autel que le tableau de Daret se trouvait en 1791, date à laquelle il a été transféré dans l’église du Saint-Esprit puis envoyé à l’église paroissiale de la Madeleine.

 

LA RESTAURATION

Sainte Thérèse recevant les signes de son ordre de Jean Daret a bénéficié d’une restauration avec le soutien de la Conservation régionale des Monuments historiques (CRMH) de la Direction régionale des Affaires culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur (DRAC PACA) et le département des Bouches-du-Rhône. Réalisée au Centre Interdisciplinaire de Conservation et de Restauration du Patrimoine (CICRP) à Marseille, qui en a assuré l’organisation et la supervision, cette restauration a été accompagnée d’un programme de recherche inédit consacré à l’œuvre de Jean Daret à l’occasion de l’exposition.

Jean Daret (Bruxelles, 1614 – Aix-en-Provence, 1668)

Sainte-Thérèse recevant les signes de son ordre, 1641
huile sur toile, 380 x 220 cm
Aix-en-Provence, église Sainte-Marie-Madeleine, en dépôt à la cathédrale Saint-Sauveur

 

Classé au titre des monuments historiques par arrêté du 20 septembre 1910

 

© CICRP, Yves Inchierman
© Mehmet Aydogdu – Studio Air Visual
© Mehmet Aydogdu – Studio Air Visual

INFORMATIONS PRATIQUES

Toute l’année, tous les jours de 10h à 17h.
Célébration des messes :
Du lundi au vendredi à 8h
Le samedi à 8h et 18h30
Le dimanche à 10h30 et 19h.

Horaires trouvées sur le site : www.aixenprovencetoursim.com

ALLER VERS :

L’ACCUEIL     /     LA CARTE INTERACTIVE    /     LES BOUCHES-DU-RHÔNE     /     LE VAR     /     LE VAUCLUSE

Aller au contenu principal